Les différentes solutions de financement pour un achat automobile

Les différentes solutions de financement pour un achat automobile

Sommaire

 

L’achat d’une nouvelle voiture n’est pas un acte anodin. Qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou une voiture d’occasion, il faut réunir les fonds nécessaires et se poser les bonnes questions. L’achat d’une voiture neuve n’est pas permis à tous. Cela requiert un budget conséquent et en tenant compte de la décote, c’est parfois une lourde dépense. Quant à l’achat d’une voiture d’occasion, elle présente plusieurs avantages, mais requiert également de porter une attention particulière sur de nombreux critères. Lorsqu’on ne dispose pas des fonds nécessaires pour acquérir un nouveau véhicule, quelles sont les solutions qui s’offrent à nous ? Cet article y répond. 

Quel coût pour une voiture ?

 

Le coût global

Le prix d’une voiture varie grandement et dépend, entre autres, du modèle ou du nombre de kilomètres parcourus. Pour une petite voiture, il faut prévoir un budget annuel d’environ 3 000 €. Outre le prix d’acquisition, il y a des charges financières telles que l’assurance automobile, les frais d’entretien et de révision, le carburant, les frais d’immatriculation, etc. À titre indicatif, une petite automobile coûte 900 à 1 000 € par an à son propriétaire. Il faut tenir compte de la hausse constante du prix du carburant. 

 

Achat ou location ? 

Le choix de louer ou d’acheter une voiture dépend du budget dont on dispose, mais également de la fréquence d’utilisation du véhicule. Une Location Longue Durée (LLD) avantage ceux qui n’ont besoin de leur automobile que sur un laps de temps bien défini, tandis que la Location avec Option d’Achat (LOA) permet à une personne d’acheter la voiture louée dans de meilleures conditions financières que lors de l’achat d’une voiture neuve. Il est par ailleurs possible de louer une automobile pour un délai précis, une semaine ou quelques mois. L’achat à crédit, pour une voiture neuve ou ancienne, se fait grâce à un crédit à la consommation auprès d’un établissement bancaire, par exemple. Il faut alors prêter attention au taux du crédit, au coût des garanties et au montant des mensualités à payer. D’autres critères entrent en compte pour acheter une voiture : l’impact écologique (bonus-malus), l’historique de la voiture si elle est d’occasion… 

 

Les solutions de financement de la voiture

 

L’achat au comptant

Si on dispose des fonds nécessaires, l’achat au comptant est la meilleure solution qui s’offre à une personne souhaitant acquérir une nouvelle voiture. Il évite de souscrire à un crédit, crédit qui se révèlera plus cher à cause des intérêts. Il n’y a pas besoin de remplir des démarches administratives comme pour une location dans une agence, sauf dans le cas où la somme excède 1 500 €. La transaction doit alors être prouvée par un acte de vente en deux exemplaires pour le cédant et l’acheteur. Il faut savoir que l’achat en espèce d’une voiture à un professionnel ne doit pas excéder 1 000 €. 

 

Le leasing, un financement achat automobile

Le leasing auto est une solution de financement automobile très intéressante. Il existe deux types de leasing, la Location avec Option d’Achat (LOA) et la Location Longue Durée (LLD). Ce type de financement achat automobile est proposé par des professionnels comme chez Qarson. Les consommateurs y bénéficient de conseils avisés pour choisir leur automobile. Voici ce qu’il faut savoir sur le leasing : 

  • la LOA permet de changer de véhicule régulièrement en s’acquittant d’un loyer fixe. L’automobiliste pourra acquérir l’automobile en payant le reliquat. La LOA offre un avantage capital, celui de pouvoir rouler avec une voiture récente sans la payer au prix fort ;
  • la LLD diffère de la LOA, car l’automobiliste ne peut pas acheter la voiture en fin de contrat. Le nombre de kilomètres est limité et les frais d’entretien sont inclus dans le loyer mensuel.

 

Le crédit automobile 

C’est une solution de financement assez courante pour l’achat d’une automobile. Elle est préconisée pour les personnes qui ne disposent pas de la somme entière pour payer au comptant une voiture, mais dont la situation financière est assez stable pour souscrire un crédit. Il existe plusieurs types de prêts, mais en général l’argent est directement échangé entre l’organisme préteur et le vendeur du véhicule. On peut donc opter pour : 

  • le prêt automobile, un type particulier du crédit à la consommation. Le prêt ne peut être utilisé que pour l’achat d’une voiture, mais rien d’autre ;
  • le prêt personnel, qui est un crédit non affecté, c’est-à-dire qu’il peut être utilisé pour n’importe quel projet d’achat, dont une nouvelle voiture ;
  • le crédit renouvelable qui offre une grande liberté à celui qui y souscrit. Il faut toutefois faire attention, car le taux d’intérêt est variable.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’un prêt requiert une capacité de remboursement, il doit être contracté en toute connaissance de cause. Afin de trouver les meilleures offres, il faut comparer les prix et faire une simulation. De nombreux simulateurs en ligne sont disponibles pour les consommateurs, ils leur permettent d’évaluer les mensualités qu’ils devront payer pour rembourser leur crédit automobile. 

 

Les aides financières pour l’achat automobile

 

Il existe des aides que l’État octroie aux automobilistes pour l’achat de leur voiture ou pour les aider à réduire les frais liés au coût automobile. Voici les principales d’entre elles : 

  • la prime à la conversion (anciennement prime à la casse). Elle joue lorsqu’on remplace un véhicule polluant par un modèle plus respectueux de l’environnement. C’est une aide gouvernementale et certains constructeurs l’accompagnent quelquefois d’un coup de pouce financier supplémentaire ;
  • le bonus écologique encourage à l’achat d’une automobile moins polluante, qui émet moins de 20 gr de CO² par kilomètre. Il est appliqué pour les voitures électriques et les camionnettes qui fonctionnent à l’hydrogène ;
  • la prime de 1 000 € pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion ;
  • le bonus écologique de 1 000 € pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable neuf (sous certaines conditions) ;
  • Rétrofit électrique pour la transformation d’un véhicule thermique en électrique ;
  • la prime offerte par certaines collectivités pour encourager les automobilistes à rouler à l’E85 ou superéthanol, qui permet de lutter contre la consommation en énergie fossile ;
  • le prêt de la CAF pour l’achat d’une voiture ou des réparations automobiles (soumis à des conditions).

Tags :

Nos conseils

Partager: