Un moteur de voiture qui fonctionne à l’eau ? Oui, c’est vrai !

Un moteur de voiture qui fonctionne à l’eau ? Oui, c’est vrai !

Sommaire

Une voiture écologique

 

Le PDG de Genepax, Kiyoshi Hirasawa, a présenté sa voiture écologique qui fonctionne entièrement à l’eau. La société est en pourparlers pour la production de masse du « moteur » qui coûte actuellement 18 522 €, mais dès l’année prochaine avec les bonnes quantités, il pourrait être abaissé à moins de 4 600 € ou moins s’ils réussissent à le mettre en production de masse. .

Le gros avantage de cette solution est qu’il n’y a que de l’eau dans le réservoir de la voiture, et que l’hydrogène est produit sur place, ce qui élimine pratiquement les problèmes de stockage. Genepax est en pourparlers pour une production de masse avec un autre constructeur automobile japonais.

La voiture est dotée d’un système de production d’énergie.

La voiture est équipée d’un générateur d’énergie qui extrait l’hydrogène de l’eau versée dans le réservoir de la voiture. Le générateur libère ensuite des électrons qui produisent de l’énergie électrique pour faire fonctionner la voiture. Leur nouveau « système énergétique à eau (WES) », génère de l’énergie en fournissant de l’eau et de l’air aux électrodes de carburant et d’air en utilisant une technologie propriétaire appelée l’assemblage membrane-électrode (MEA). Le secret de la MEA réside dans un matériau spécial capable de décomposer l’eau en hydrogène et en oxygène par une réaction chimique. Les détails exacts ont été gardés secrets, mais le nouveau procédé, bien que basé sur une technologie existante, devrait permettre de produire de l’hydrogène à partir de l’eau pendant plus longtemps que toute autre méthode actuellement disponible. En outre, le WES ne nécessite pas de reformeur d’hydrogène, de réservoir d’hydrogène à haute pression ou de catalyseurs spéciaux pour effectuer le travail. Selon les résultats de Genepax, un litre d’eau (et vous pouvez utiliser n’importe quel type d’eau, même de l’eau de mer) alimente la voiture pendant environ une heure, avec une vitesse de pointe d’environ 80 km/h.

 

Lors d’une récente conférence, Genepax a dévoilé un empilement de piles à combustible d’une puissance nominale de 120W et un système de piles à combustible d’une puissance nominale de 300W – et il est prévu de mettre au point un système de génération de classe 1kw pour une utilisation à la fois dans les véhicules électriques et les maisons à l’avenir.

 

 

Tags :

Actualités

Partager: