Sélectionner une page

Pour garantir une meilleure sécurité lors des déplacements, tous les véhicules à moteur doivent ètre équipées de feux. Ce sont des dispositifs améliorant le confort visuel et la visibilité du conducteur sur la route, généralement situés sur les cotés avant et arrière d’une voiture. Mais les feux ne doivent pas ètre utilisés au hasard. Nous allons nous intéresser particulièrement aux feux de croisement. Quand faut-il les mettre ? Quels sont les différents types de feux ? Que sont les feux de position ? Quelle portée peuvent atteindre ces feux ? Voici les réponses aux questions.

Quand mettre les feux de croisement ?

En cas de brouillard, de forte pluie, de neige ou pendant la nuit, la conduite peut s’avérer être très dangereuse. C’est pourquoi, l’utilisation des phares, des feux de brouillard, des feux de jour, des feux de détresse, des clignotants, des feux de croisement par les usagers, est encadrée par le code de la route.

Les feux sont indispensables pour un usager de la route pour mieux voir et mieux se voir par les autres usagers, sans éblouir. Les feux de croisement sont utilisés dans diverses situations.

Pendant la nuit dans l’obscurité

Ce type de feux est allumé quand il commence à faire nuit, au lever ou à la tombée du jour, pour un trajet routier plus en sécurité.

Pendant la journée

Les feux peuvent également s’utiliser en éclairage de jour, surtout pendant les mauvaises conditions climatiques :

  • Un temps de pluie, avec une visibilité réduite à moins de 200 m ;
  • Les brouillards, avec une visibilité routière inférieure à 200 m ;
  • Les chutes de neige, avec une visibilité en route inférieure à 200 m ;
  • Ou d’autres situations entrainant une baisse de la visibilité inférieure à 200 m comme la fumée provoquée par un incendie.

voiture

Quels sont les différents types de feux d’une voiture ?

On peut distinguer plusieurs types de feux de voiture :

  • Les feux de position, aussi appelés veilleuses, très faibles permettant de directement d’être repéré par les usagers de la route ;
  • Les feux de croisement, que nous avons pu voir plus tôt, appelés codes, les feux les plus utilisés sur une voiture ;
  • Les feux de route, très éblouissants, à ne pas utiliser lorsqu’un autre véhicule roule dans le sens inverse pour éviter l’éblouissement des autres automobilistes ;
  • Les feux de brouillard avant, pour les importantes intempéries comme la pluie, le brouillard et la neige, associé aux feux de route ;
  • Le feu antibrouillard arrière, souvent placé sur la partie gauche, à utiliser lors des brouillards et des chutes de neige, mais aucunement pendant la pluie ;
  • Les phares adaptatifs, pour mieux voir les courbes et les pentes ;
  • Les feux-stop et le feu de recul, des feux arrières de la voiture ;
  • Les feux clignotants, pour changer de direction en cours de route ;
  • Les feux de détresse ou warning, pour avertir d’une situation anormale ou dangereuse.

Que sont les feux de position ?

Les feux de position sont représentés par une ampoule verte sur le tableau de bord. Ce sont 4 ampoules situés à l’avant et à l’arrière de la voiture.

Les deux feux à l’avant sont de couleur blanche et les deux feux à l’arrière de couleur rouge, les deux avec une visibilité de 150 m environ.

Ce sont des feux de faible puissance permettant aux autres conducteurs de vous repérer facilement sur la route.

reparation voiture

Quelle est la portée des feux de croisement ? De quelle couleur sont-ils ?

Les feux de croisement ont une portée de 30 mètres environ, avec un faisceau lumineux blanc, ils peuvent être de couleur jaune. Leur positionnement doit se situer à une hauteur se trouvant entre 50 cm et 120 cm au-dessus du sol, avec une déviation extérieure de 40 cm au plus.

Lorsque les feux de croisement sont allumés, les feux de toute sont à éteindre. Selon la règlementation, chaque conducteur doit obligatoirement connaitre les notions de base de la mécanique, incluant les réglages des feux d’une voiture.

Comment régler les feux de croisement ?

Commencer par préparer la voiture en enlevant les poids superflus et en s’assurant que le gonflage des pneus est optimisé. La molette sur l’avant de la voiture doit être sur la position neutre 0.

Ensuite, garer la voiture sur un terrain plat en face d’un mur, avec vérification des amortisseurs. Prendre la distance phares-sol avant l’allumage des feux de croisement.

Marquer le point de projection du phare sur le mur. La distance entre le point et le sol ne doit pas excéder 1.06m. Procéder au réglage au niveau des vis et feux des boutons de réglage.