Estimer une reprise de voiture : comment faire ?

citroen

Estimer une reprise de voiture : comment faire ?

Sommaire

Si vous êtes automobiliste et vous espérez effectuer une reprise automobile, sachez qu’il faudra maîtriser certains critères nécessaires à votre opération. Nombreux sont ces spécialistes qui se focalisent sur ces critères pour faire une bonne estimation. Quels sont ces critères ? Comment bien estimer une reprise de voiture ? Autant de questions auxquelles vous trouverez des éléments de réponses dans le présent article. Découvrez-y tous les détails dont vous aurez besoin pour estimer efficacement une reprise de voiture.

 

Trouver l’ancienneté et déterminer le kilométrage de la voiture

 

La toute première chose à laquelle le spécialiste s’intéresse avant d’effectuer une proposition d’offre logique de reprise voiture est l’ancienneté du véhicule. Il s’agit de tenir compte de la date où celle-ci a été mise en circulation pour la première fois. Cette date est indiquée sur la carte grise dudit véhicule. Selon le modèle et la marque, le prix initial d’une voiture neuve peut chuter de 15 à 20 % la toute première année, et ce, compte tenu du kilométrage moyen qu’elle aurait effectué. Il faudra donc mettre en corrélation l’usage fait du véhicule, afin d’estimer sa décote, quel que soit le nombre d’années. Par ailleurs, l’estimation d’une reprise automobile passe aussi par le nombre moyen de kilomètres à l’année qu’aurait parcouru l’automobiliste. En tenant compte du kilométrage total de la voiture et de son âge, vous pourrez obtenir un bonus si la voiture n’a pas été trop roulée. Mais dans le cas où la voiture ait trop roulé, la cote baissera.

 

Chiffrer l’état moderne et fonctionnel de la voiture

 

L’état de la voiture est également primordial si vous voulez faire une bonne estimation de reprise automobile. Il ne faudra pas seulement tenir compte de son état de propreté ou de son apparence, mais aussi de son état global. Si la peinture du véhicule a su garder sa brillance et sa carrosserie n’a pas d’égratignures, alors ce serait une bonne affaire. De même, si à l’intérieur, il n’y a pas de tâches ou de déchirures au niveau de la moquette ou des sièges, la voiture sera bien cotée. Il faut également prendre en considération d’autres éléments importants, notamment la consommation moyenne du véhicule, sa motorisation et son coût d’entretien. Ces éléments peuvent faire varier l’estimation de la reprise de voiture. L’autre chose à considérer est le nombre de propriétaires auxquels le véhicule a appartenu. Le concept de « 1ère main » constitue une force pendant la revente d’une voiture.

Tags :

Nos conseils

Partager: