Le vélo électrique : un excellent complément à la voiture pour les petits déplacements

Le vélo électrique : un excellent complément à la voiture pour les petits déplacements

Sommaire

L’adoption du vélo électrique peut être un excellent complément à une voiture, en particulier pour les trajets de courte distance ou pour les déplacements en ville. Ils offrent une alternative écologique et peu coûteuse à l’entretien. Ils offrent par ailleurs à leur utilisateur la possibilité de réaliser de l’exercice (de manière modérée) tout en se déplaçant, ce qui apportera au passage des bénéfices sur le plan de la santé. Il faut toutefois reconnaitre que les vélos électriques ne sont pas toujours adaptés à tous les types de trajets. Par exemple, si vous devez parcourir de longues distances ou si vous avez besoin de transporter de lourdes charges, un vélo électrique peut ne pas être la meilleure option. Dans de tels cas, la voiture demeure souvent le moyen de transport le plus pratique, c’est pourquoi à moins de vivre en centre-ville, l’usage d’un vélo électrique et celui de la voiture seront complémentaires sans se remplacer totalement.

Pour autant, les vélos électriques ne produisent pas de gaz d’échappement et sont donc plus respectueux de l’environnement, ils offriront également de réelles facilités de stationnement, ce qui explique que leur emploi se démocratise un peu plus chaque année. Dans la suite de cet article, on fait le point sur les subventions accordées pour leur achat. 

 

Des aides changeantes selon votre zone de résidence

 

Selon votre situation personnelle et votre lieu de résidence, vous pouvez solliciter diverses aides et subventions. Les régions et les conseils départementaux offrent en effet des niveaux d’aides de divers montants. Étant donné que nous ne pouvons pas détailler chaque spécificité régionale, nous allons vous délivrer des informations générales sur ce point. Pour commencer, il suffit de faire une recherche sur internet de « vélo électrique aide de l’état » pour commencer à se renseigner. Voyons maintenant plus en détails quelques droits aux aides pour l’achat d’un vélo électrique.

 

En France, il existe plusieurs subventions et aides financières qui peuvent être utilisées pour l’achat d’un vélo électrique, dont voici quelques exemples :

Subventions de l’État : depuis 2021, l’État français a mis en place une subvention de 200 euros pour l’achat d’un vélo électrique neuf ou d’occasion. Cette subvention est valable pour tous les vélos électriques achetés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2022.

Aides des collectivités territoriales : de nombreuses collectivités territoriales (communes, départements, régions) proposent des aides financières pour l’achat de vélos électriques. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions ou de prêts à taux avantageux. Comme nous l’avons abordé plus haut, chacune applique sa propre politique en la matière, certaines étant plus en pointe sur le sujet et donc plus généreuses, quand d’autres sont résolument à la traine et n’offrent pour l’heure toujours pas de telles facilités d’achat à leurs administrés. 

Prime à la conversion : si vous remplacez votre voiture par un vélo électrique, vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion. Cette aide financière est accordée par l’État et s’élève à 400 euros pour l’achat d’un vélo électrique neuf ou d’occasion.

Pour en savoir plus sur les subventions et les aides disponibles dans votre région, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre département.

Tags :

Actualités

Partager: