Vente de voiture d’occasion : ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Vente de voiture d’occasion : ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Sommaire

 

Sur le marché des voitures d’occasion, il y a parfois de mauvaises surprises. Les acheteurs ne sont pas toujours bien intentionnés et vous pouvez même vous faire arnaquer. Vous souhaitez revendre votre ancienne voiture au meilleur prix et sans soucis ? Vous vous demandez de quels documents vous avez besoin pour vendre votre voiture ? Vous devez suivre ces conseils pour vendre en toute sécurité.

 

Vendre sa voiture en toute légalité

 

Le saviez-vous ? Quelle que soit la marque (Ford, Mercedes, Renault, Peugeot, Dacia, Volvo, Land-Rover, BMW série…) le modèle (Mégane, Sandero, Clio IV, Scenic, Citroën CX, Corsa, Kadjar…), le type de véhicule (SUV, berline, break, citadine, cabriolet…), la motorisation (hybride, électrique, diesel, essence, CRDI, DCI, TDI), boîte de vitesse manuelle ou automatique, vous devez suivre plusieurs étapes pour vendre votre voiture à un particulier

  • effectuer un contrôle technique du véhicule d’occasion : celui-ci doit dater de moins de 6 mois, obligatoire si votre véhicule a plus de 4 ans ;
  • obtenir un certificat d’état du véhicule neuf ou d’occasion : cela garantit à l’acquéreur que votre véhicule n’est pas hypothéqué ou interdit de vente ;
  • déclarer une vente ou un transfert : en téléchargeant le formulaire Cerfa n° 13754*01 sur le site servicepublic.fr, le vendeur doit déclarer la vente dans les 15 jours suivant la transaction ;
  • préparez la carte grise : le vendeur doit barrer la partie supérieure de la carte grise et remplir le formulaire ;
  • indiquez également la date et l’heure de la transaction ;
  • résilier son assurance automobile : avant de vendre, avisez votre compagnie d’assurance par courrier recommandé. Le contrat prendra fin le jour de la vente à minuit.

Le mode de paiement

 

Paiement traditionnel 

Chèque bancaire, virement bancaire ou espèces. Avez-vous vérifié les avis sur la voiture et le prix suggéré vous convient-il ? Il est donc temps de payer et le vendeur est généralement celui qui détermine le moyen de paiement qui lui semble le plus sûr. Pour le paiement par chèque : l’émetteur du chèque est la banque de l’acheteur qui a préalablement prélevé le montant correspondant sur le compte du client. Il existe aussi la solution des chèques certifiés, sur lesquels la banque ajoute « provision bloquée huit jours » (ou mention équivalente), ainsi que des chèques certifiés (la banque vérifie la validité du chèque) et indiquer que les fonds étaient disponibles sur le compte à cette date.

 

Paiements numériques sécurisés

Vous pouvez également demander à l’acheteur de payer via une transaction numérique, offrant une sécurité maximale pour les deux parties.

 

Faire appel à des spécialistes

 

Vous n’avez pas le temps d’organiser la vente entre particuliers de voiture d’occasion avec un acheteur potentiel ? Au lieu de vendre votre voiture à un particulier, choisissez un service commercial professionnel et un devis 100 % gratuit et sans engagement. Ainsi, vous pouvez réaliser la récupération en toute simplicité en 3 étapes :

  • pour commencer à estimer votre ancien véhicule, saisissez ces informations essentielles dans leur outil de devis : marque, modèle et date de première utilisation ;
  • vous remplissez ensuite quelques informations simples et des images pour recevoir votre prix de vente final par e-mail ;
  • après avoir reçu le prix de vente final, tout ce que vous avez à faire est de planifier un rendez-vous de rappel chez votre revendeur le plus proche. Un expert sur place vérifiera les informations saisies en ligne en quelques clics et un contrat de vente sera établi.

Tags :

Nos conseils

Partager: